pour faire des économies tout en protégeant la nature
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sept plantes contre l’insomnie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aude
Admin
Admin
avatar

Messages : 334
Date d'inscription : 05/02/2009
Age : 40
Localisation : vendée

MessageSujet: Sept plantes contre l’insomnie   Lun 13 Avr - 21:53

Des difficultés pour dormir ? Stress, déprime, baisse de libido, jambes lourdes ou bouffées de chaleur en sont peut-être la cause.
Vous pensez avoir tout essayé… mais avez-vous pensé à Dame Nature ?
Voici 7 plantes à essayer pour retrouver les bras de Morphée, à combiner ou non en fonction de vos symptômes.
Insomnie inexpliquée









Optez pour l’Eschoscholtzia !

Voss troubles du sommeil sont généralement passagers. Ne vous jetez pas sur l’artillerie lourde. Essayez plutôt les méthodes douces.
Parmi elles, originaire des Etats-Unis et de la famille du pavot, l’Eschoscholtzia, riche en alcaloïdes, des substances à qui elle doit son action analgésique (qui soulage la douleur)…
Cette plante permet aussi de s’endormir plus rapidement, améliore la qualité du sommeil et limite les réveils nocturnes –souvent liés au surmenage nerveux...

Explication du Dr Aranal Schnebelen, phytothérapeute: La plupart des plantes présentent l’avantage d’avoir peu ou pas d’effets secondaires et de n’entraîner aucune dépendance.

Eschoscholtzia mode d'emploi









Comment l’utiliser ?

En Infusion : 1 cuillère à café de plante séchée par tasse d’eau bouillante. Laisser infuser 10 min. Filtrer. Boire une ou 2 tasses le soir.
En extrait fluide : 1 à 2 ml dans un verre d’eau le soir.
En gélules dosées à 50-75 mg d’extrait sec : 1 ou 2, le soir au coucher.
En teinture mère : 45 à 75 gouttes dans un verre d’eau, le soir.

l’Eschoscholtzia ne présente pas d’effets indésirables connus à ce jour. Comme toutes les plantes, il peut être nocif en quantités inappropriées. Respectez toujours les doses recommandées. Ne pas donner en dessous de 6 ans sans avis médical. En cas de persistance des symptômes consultez rapidement un médecin.

Stress et anxiété









Essayez la valériane !

Le stress et l’anxiété empêchent souvent de trouver les bras de Morphée parce qu’ils maintiennent en état d’éveil. Heureusement, il existe des solutions phytothérapiques qui détendent et qui ne présentent aucun effet secondaire contrairement à certains antidépresseurs. Selon le Dr Aranal Schnebelen, la valériane est certainement LA star des tranquillisants végétaux et LA plante de la nuit.
Des études scientifiques montrent qu’elle agit sur le système nerveux central, améliore la qualité du sommeil et raccourcit le temps d’endormissement.

Valériane mode d'emploi









Comment l’utiliser ?

En infusion : laisser infuser 15 min. 1 cuillère à soupe de rhizome par tasse d’eau bouillante. Filtrer. 1 tasse en fin d’après-midi et/ou vers 20 h.
En gélules de poudre : 2 par jour pendant le repas (troubles neurovégétatifs : nausées, bouffées de chaleur, vertige) ou 2 avant le dîner et 2 au coucher (troubles légers du sommeil).
En gélules dosées à 50-100 mg d’extrait sec : 2 gélules 3 fois par jour.
En extrait aqueux ou hydro alcoolique titré à moins de 30° d’alcool, suspension ou solution buvable : 1 à 2 fois par jour (troubles neurovégétatifs) et 1 fois au coucher (troubles légers du sommeil).

Sauf avis médical, on interdit la plante en cas de prise de psychotropes (antidépresseurs, somnifères…), de même que pendant la grossesse ou lors de l’allaitement. Comme toute plante, elle peut s’avérer nocive si on l’absorbe en trop grande quantité. Respectez donc les doses indiquées. Ne pas donner en dessous de 6 ans sans avis médical. En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.

Déprime









Optez pour le millepertuis !

Coup de blues et dépression perturbent inévitablement le sommeil.
Un, parce qu’en cas de déprime, on a souvent en tête des idées négatives qui empêchent le cerveau de lâcher prise. Deux, parce que, avant de s’endormir, il y a tout un rituel à organiser (télé, lecture…).
Or, lorsqu’on est déprimé, on a souvent peu ou pas le réflexe de se mettre en situation. Le millepertuis est alors la plante la mieux indiquée. Couramment prescrit en Allemagne contre les dépressions légères et modérées, c’est un excellent psychotrope (qui agit au niveau du cerveau).

Millepertuis mode d'emploi









Comment l’utiliser ?

Contre la lassitude nerveuse et les troubles du sommeil :
En infusion : 1 cuillère à café de plante séchée pour une tasse d’eau bouillante. Laisser infuser 5 min. Filtrer. 2 tasses par jour au moment des repas.
Vin : laisser macérer 50 g de fleurs dans un litre de vin rouge, 2 à 3 semaines. Passer, exprimer, puis filtrer.

Contre les troubles digestifs : 1 verre à madère le soir, une heure avant de se coucher ou juste après le dîner.

Contre la baisse de libido : 1 verre à madère de vin matin et soir.

Il est préférable de prendre des précautions en raison de la présence d’hypericine et de ses propriétés photo sensibilisantes. Par voie orale, les interactions médicamenteuses sont à éviter: en cas de traitement contenant de la digoxine, de la théophylline, ou de prise d’un contraceptif oral, d’un antidépresseur ou d’un antimigraineux de la famille des triptans. Ne pas donner en dessous de 6 ans sans avis médical. En cas de persistance des symptômes consultez rapidement un médecin.

Libido









Osez la Whitania !

Le sexe, c’est bon pour le sommeil. En effet, l’orgasme déclenche la sécrétion d’endorphines, des hormones à l’origine de la détente qui facilitent l’endormissement.
Donc, à l’inverse, une activité sexuelle insatisfaisante, des troubles érectiles ou une sécheresse vaginale ne facilitent pas le sommeil. Ils peuvent même entraîner des insomnies. Alors si on privilégiait un remède végétal...
Selon le Dr Arnal Schnebelen, le Withania, aussi appelé ginseng indien, possède des vertus sédatives, hypnotiques… et aurait également des vertus comme tonique sexuel.

Whitania mode d'emploi









Comment l’utiliser ?

Contre la fatigue, les rhumatismes articulairesEn décoction : 1 à 2 g de racine pour 1 tasse d’eau. Laisser bouillir 15 minutes. Laissez infuser 10 minutes. 2 tasses matin et soir.
En teinture et extrait fluide : 40 à 80 gouttes dans un verre d’eau, 3 fois par jour.

Contre l’insomnie, l’anxiété, les troubles nerveux
En gélules dosées à 350 mg de poudre : 1 à 2 gélules par jour avec un verre d’eau.
En gélules dosées à 125 mg d’extrait sec : 1 gélule avec un verre d’eau, matin, midi et soir.

La plante est contre-indiquée chez la femme enceinte ou allaitant. Elle est également déconseillée en cas de prise de barbituriques ou d’anxiolytiques (médicaments contre la dépression et l’anxiété), dont elle augmente les effets. En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.


Surmenage









Mangeons de l’avoine !

Contrairement aux idées reçues, trop de fatigue nerveuse ou physique empêche de dormir ! L’organisme, à bout, ne parvient plus à lâcher prise et reste en éveil constant. Résultat, même quand on arrive à fermer l’œil, le sommeil n’est plus réparateur.
Pour casser ce cercle vicieux qui peut vite conduire à la déprime, l’avoine est une excellente solution naturelle. C’est à la fois un bon calmant nerveux, un excellent sédatif, mais aussi un solide reconstituant. Il contient de l’amidon (sucre), des vitamines B, du fer, du manganèse et du zinc…

Avoine mode d'emploi









Comment l’utiliser ?

Contre l’état nerveux léger, l’insomnie et les rhumatismes :
En infusion: laisser infuser 3 g d’herbe séchée pour 25 cl d’eau bouillante, 10 min. Filtrer. 3 à 4 tasses par jour dont 1 tasse avant le coucher (contre l’insomnie seulement).
En teinture Mère : 15 gouttes dans un verre d’eau chaude 5 fois par jour.

Comme reconstituant :
Recette : laver 1 litre d’avoine, 8 à 10 fois. Faite bouillir dans 3 litres d’eau jusqu’à réduction des volume de moitié. Laisser décanter. Cuire 5 à 10 min. Ajouter 30 cl de vinaigre de cidre. Sucrer. Manger cette bouillie au petit-déjeuner et au goûter 10 à 15 jours en curatif.

Contre les démangeaisons
Par compresses : imbiber un linge d’infusion et appliquer sur la zone atteinte, quelques minutes.
Par décoction : laisser infuser 20 g de plante séchée dans 1 litre d’eau. Faire bouillir 3 min. Laisser macérer de 10 à 20 min. Filtrer. Diluer dans l’eau de son bain.

Comme toutes les plantes, l’avoine peut s’avérer nocive à trop grosses doses. Respectez toujours les quantités indiquées. Ne pas donner en dessous de 6 ans sans avis médical. En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.
Bouffées de chaleur









Le houblon est la solution !

Il est souvent difficile d’avoir un bon sommeil à la ménopause lorsque l'on a des bouffées de chaleur. Ces brusques élévations de la température corporelle entraînent un sentiment de mal être et des sudations parfois abondantes... qui, forcément, réveillent ! Les THS/THM (Traitement Hormonaux Substitutifs de la Ménopause) sont aujourd’hui remis en cause.
C’est pourquoi le houblon, plante riche en phytoœstrogènes, est considéré comme une alternative. Il a des vertus sédatives et calmantes et il permet de rééquilibrer les déficits hormonaux, donc de diminuer le nombre des bouffées.

Houblon mode d'emploi









Comment l’utiliser ?

Contre les insomnies :
Par infusion : laisser infuser 10 grammes de cônes pendant 10 minutes dans un litre d’eau bouillante. Filtrer. 1 tasse à l’heure du coucher.
En gélules : 2 gélules au dîner, puis 2 au coucher.
En teinture mère ou extrait fluide : Diluer 50 à 100 gouttes dans un verre d’eau, le soir.
Par macération : laissez macérer 40 g de cônes dans 40 cl d’alcool à 40°, 10 jours. Filtrez. 1 cuillère à café 1 à 2 fois par jour.

Contre les troubles nerveux:
Par infusion : laisser infuser 10 grammes de cônes pendant 10 minutes dans un litre d’eau bouillante. Verser dans son bain chaud… Savourer 20 minutes.

Le houblon est composé de principes amers qui peuvent parfois s’avérer toxiques. On a parfois observé des effets sédatifs sur le comportement nerveux sur des ouvriers travaillant dans les brasseries. Cependant, les préparations phytothérapiques vendues aujourd’hui sur le marché sont dénuées de ce risque. Ne pas donner en dessous de 6 ans sans avis médical. En cas de persistance des symptômes consultez un médecin.


Jambes lourdes









Vive la vigne rouge

Les symptômes liés aux problèmes circulatoires veino-lymphatiques (fréquents chez la femme… comme chez l’homme !) augmentent au fil de la journée pour atteindre leur point d’orgue au coucher. Jambes lourdes et douleurs empêchent alors de trouver le sommeil… Passez-les à l’eau fraîche, surélever-les et optez pour la vigne rouge et ses propriétés veinotoniques.
D’après des études menées sur l’animal, elle stabilise le collagène au niveau des capillaires (petits vaisseaux sanguins), ce qui permet de lutter contre la stagnation des toxines dans les membres inférieurs.
Vigne rouge mode d'emploi









Comment l’utiliser ?

Contre l’insuffisance veineuse, les hémorroïdes, les ecchymoses et les pétéchiesPar infusion : laisser infuser 1 sachet dose dans 20 cl d’eau bouillante, 10 minutes. 1 à 3 tasses par jour.
Par gélules d’extrait sec dosées à 50 mg : 3 gélules par jour avec un grand verre d’eau à l’heure des repas.
En teinture mère : diluer 30 à 60 gouttes dans un verre d’eau, 3 fois par jour.

Comme toute plante, la vigne rouge peut s’avérer nocive à doses inadaptées. Respectez toujours les indications. Ne pas donner en dessous de 6 ans sans avis médical. En cas de persistance des symptômes, consultez un médecin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ecolo.forumactif.com
 
Sept plantes contre l’insomnie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Remede contre l'insomnie!
» les plantes contre les insectes et nuisibles
» Plantes contre algues brunes ?
» comment on protège les plantes contre le froid
» 5 plantes contre l'arthrose et les douleurs rhumatismales

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
économe et écolo :: ... pour des adultes eco-citoyens :: les ptits trucs du quotidiens!-
Sauter vers: